language_in_ukraine

Décidément, les premiers représentants du parti au pouvoir prennent l'habitude de se manifester de manière bien inquiétante (pour ne pas dire sinistre), comme des matamores à l'égard de la Russie et de ses marches... À force d'asticoter l'ours, ils vont finir par le mettre dans tous ses états !

Concernant le référendum du 11 mai dans le Donbass, F. Hollande le déclare "sans conséquence", "nul et non advenu". En complice actif des jeux dangereux de l'OTAN, cette machine de guerre qu'avait quittée le Général De Gaulle, ils font les roquets, menacent la sécurité de la Russie et par contrecoup celle du Monde.

 

6591947_9942844

F. Hollande persiste et signe avec le peu de considération qu'il éprouve pour ceux qui ne soutiennent pas le pouvoir conquis Place Maïdan à Kiev, aux côtés de tout ce que l'Ukraine compte de néos et d'anciens partisans fascistes de Vlassov et  de Bandera.

 

odessa_massacre

Il a commis cette déclaration à son arrivée auprès de sa "maîtresse" Angela Merkel, pour prendre sa part dans le dépeçage de la CEI, l'union autour de la Russie qui a succédé à l'URSS. Trouve-t-il sans conséquence le fait que l'une des premières mesures de Iatseniouk et ses complices ait été de bannir la langue russe dans les territoires du Sud et de l'Est à majorité russophone ? Trouve-t-il sans conséquence les massacres de la Maison des Syndicats d'Odessa (par les néonazis de Pravi Sektor, Svoboda, etc. avec 48 disparus, 46 morts, 214 blessés), Marioupol (20 morts et 39 blessés) ou de Slaviansk (10 morts et 16 blessés), Kramatorsk (7 morts et 7 blessés) - pour ne citer que ceux-là - qui ont le tort de se défier d'un pouvoir issu de la violence mais validé par aucune légalité démocratique et traitant de "terroristes" (comme sur "l'affiche rouge") ceux qui ne pensent pas comme eux, et se garantissent par un recours démocratique au peuple  ?

 

62

Les organisateurs du référendum n'ont tué personne, mais les séditieux assassins du peuple qui ont pris le pouvoir à Kiev traitent leur démarche démocratique (bien qu'imparfaite) par l'expression du peuple de "farce criminelle" !

 

113

C'est aussi, sans doute, ce que les dirigeants PS et EELV pensaient le 29 mai 2005 du référendum sur le Traité Constitutionnel Européen, puisqu'ils l'ont considéré à l'époque comme "nul et non advenu" contre 55% de citoyens de notre peuple qui venaient de leur donner tort !

À force d'imbécilité politique, les "démocrates" du PS et autres tenants de la pensée unique, les invités du "Siècle" de chaque dernier mercredi de chaque mois, fabriquent et patinent l'image d'un Poutine héro des peuples ! 

NOSE DE CHAMPAGNE