imperialisme_720x500Il y a une paire de mois, on a failli avoir la guerre au prétexte de la Syrie.

Cela risquait dangereusement de se terminer par une généralisation du conflit,  débordant tout le Moyen-Orient, et impliquant notamment l'Iran. Ce dernier pays ayant été mis au ban des nations par les impérialismes américain et européens, parce qu'il cherche des moyens autonomes de se développer, économiquement et militairement... Il s'en est fallu de peu, il faut en avoir conscience !

Ce pays a le tort de se trouver sur la route des oléo et autres gazoducs entre l'Occident et la Chine. Il a donc une position géostratégique. Voilà qu'à la faveur d'une récente élection présidentielle, le nouvel élu y décide d'assouplir la position de son pays et cherche à réintégrer la communauté des nations. Le Président Rohani, en plus de sa légitimité est doté d'une intelligence à laquelle les responsables occidentaux ne sont pas habitués (tel le politicien Fabius). Le résultat c'est que cette engeance a failli faire échouer les négociations internationales sur le nucléaire iranien !

Dommage qu'il ne soit pas si actif et déterminé pour régler humainement et dans le respect de dizaines de résolutions (bafouées) de l'ONU,  le sort de la Palestine injustement démembrée, colonisée et victime de l'apartheid depuis plus de 50 ans !   

Toujours est-il que l'accord a été signé, même si Israël ne le reconnaît pas, toute occupée à sous-traiter le rôle de gendarmes du monde au carrefour Orient-Occident. Eh bien, on ne peut que se réjouir de la mise en route d'un nouveau cycle qui pourrait être marqué par la détente dans cette partie si agitée du monde. Tous les peuples du monde n'ont qu'à y gagner.

NOSE DE CHAMPAGNE