SAM_3259

... Mais il est très malade. Il y a longtemps que la vétérinaire lui a diagnostiqué un souffle au coeur. Et depuis 3-4 jours, il est sans entrain, prostré durant des heures, évitant le moindre effort qui semble le fatiguer extraordinairement et lui faire battre la chamade dans les flancs.

Ce matin, il n'a même pas pu prendre avec moi son petit déjeuner habituel: des petites boulettes de mie de pain beurrée. Je l'ai donc conduit à 10h30 chez la vétérinaire. Elle l'a ausculté, écouté au stéthoscope, puis elle lui a fait passer une radiographie. Marcel a un oedème pulmonaire: un des poumons est complètement gorgé. Le coeur a doublé de volume et pompe à toute allure... À tout moment, il peut faire un arrêt cardiaque brutal.

La vétérinaire m'a confié que le pronostic vital est engagé à très courte échéance... Mais nous avons décidé de tout tenter: elle lui a fait un piqûre pour essayer de le stabiliser. Il semble que cela lui ait donné un petit coup de fouet: en rentrant, il a fait un petit tour du jardin et mangé un peu. Il nous est reconnaissant de le soigner et il vient se frotter à mes jambes pour le dire avec un petit miaulement.

Ce soir, il aura une autre piqûre, puis il devra prendre des cachets tout le temps... Il est bien évidemment en surveillance rapprochée. Lulu, depuis son teepee dans les nuages, lui a fait un salut de la patte.   

NOSE DE CHAMPAGNE